Méthodes et objectifs EPS lycée

samedi 26 octobre 2013

Les méthodes et objectifs des professeurs d’EPS (Education Physique et Sportive) du lycée Sainte Jeanne d’Arc de Brignoles.

Bulletin officiel

« Le programme d’enseignement de l’Education Physique et Sportive(EPS) pour le lycée général et technologique intègre les éléments relatifs à la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’Ecole. Il se situe dans la continuité de celui du collège et en cohérence avec celui de la voie professionnelle.

Par la pratique scolaire, réfléchie, adaptée et diversifiée d’activités physiques, sportives et artistiques, objetsdu patrimoine et d’une culture contemporaine, l’EPS concourt à l’épanouissement de chaque élève. Elle le confronteaux règles, us, coutumes nécessaires à l’acquisition d’un indispensable savoir « vivre ensemble » respectueux desvaleurs de la République, déclinées selon deux dimensions. La première, sociale, comprend le respect d’autrui, de larègle, des valeurs de loyauté, d’effort collectivement partagé. La seconde, individuelle, vise le goût de l’effort, lapersévérance, le dépassement de soi, dans le respect des différences de culture, degenre, de potentialités. A samesure, l’EPS constitue un espace privilégié d’éducation aux rapports humains dans lequel l’élève construit unetrajectoire et un engagement personnels.

A partir des compétences acquises au collège, le cursus du lycéen guidela construction du parcours deformation de ce futur adulte. Par l’accès à une culture élargie et l’initiation aux responsabilités, l’ambition du lycéeest d’assurer la réussite de chaque lycéenne et lycéen. L’ouverture culturelle qu’il préconise, permet aux élèvesde découvrir et d’explorer des enseignements puis de concevoir des projets personnelsà partir de choix éclairés. Laclasse de seconde constitue une étape préalable au cycle terminal, lui-même propédeutique à des études postbaccalauréat.

Parmi les disciplines scolaires, l’EPS est l’unique garante pour les élèvesd’un engagement corporel. Pournombre d’entre eux, elle représente le seul moment d’activité physique et pour tous, elle doit apporter desconnaissances, des capacités et des attitudes leur permettant de construire, puis d’entretenir, tout au long de la vie,leur habitus santé. L’EPS doit développer et consolider le goût et le plaisir de pratiquer de façon régulière etautonome. Tout en gérant l’hétérogénéité et la variété des parcours antérieurs,elle stabilise et renforce lesacquisitions. Elle favorise les choix, les projets d’action et la réalisation de soi. Elle contribue ainsi, à la réussite desadolescentes et des adolescents, qui, en quête de sens et d’affirmation de soi, traversent une période clé de leurdéveloppement et de leur construction identitaire. Au lycée, l’EPS permet à l’élève d’exercer et d’étayer sonautonomie, en lui offrant les conditions indispensables au réinvestissement des effets de la formation en dehors del’école, tant dans le cadre de l’activité corporelle quotidienne et professionnelle, quedans celui de la pratique desactivités physiques sportives et artistiques. »

(Bulletin officiel spécial n° 4 du 29 avril 2010)

Une finalité

L’éducation physique et sportive a pour finalité de former, par la pratique scolaire des activités physiques, sportives et artistiques, un citoyen cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

Trois objectifs

  1. Développer et mobiliser ses ressources pour enrichir sa motricité, la rendre efficace et favoriser la réussite
  2. Savoir gérer sa vie physique et sociale
  3. Accéder au patrimoine culturel

Les compétences à acquérir en EPS

  • Les cinq compétences propres à l’EPS, de dimension motrice :
    • réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée (CP1) ;
    • se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains (CP2) ;
    • réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique (CP3) ;
    • conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif (CP4) ;
    • réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi (CP5)
  • Les compétences méthodologiques et sociales. Elles sont indispensables tant à l’acquisition des compétences propres à l’EPS, qu’à celles partagées avec les autres disciplines pour permettre à l’élève d’apprendre et de devenir citoyen et lucide. Leur énoncé définit à la fois ce qu’il y a à savoir et des repères pour apprécier les acquis :
    • s’engager lucidement dans la pratique : se préparer à l’effort, connaître ses limites, connaître et maîtriser les risques, se préserver des traumatismes, récupérer, apprécier les effets de l’activité physique sur soi, etc. (CMS 1) ;
    • respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l’activité : juger, arbitrer, aider, parer, observer, apprécier, entraîner, etc (CMS 2) ;
    • savoir utiliser différentes démarches pour apprendre à agir efficacement : observer, identifier, analyser, apprécier les effets de l’activité, évaluer la réussite et l’échec, concevoir des projets (CMS 3).

Horaire

2 h par semaine

Classe de seconde

En classe de seconde, les élèves sont confrontés à un nouveau contexte d’enseignement et à de nouvellesformes detravail scolaire.

A des fins de diversification et d’équilibre, il est attendu qu’au moins trois compétences propres à l’EPS, organisentl’offre de formation.

Le programme national de la classe de seconde fixe comme niveau exigible le niveau 3du référentiel national.Concernant les compétences méthodologiques et sociales, l’accent sera mis sur l’adoption d’habitude de travail, l’appropriation de règles de vie collective.

Classe de première

La classe de première constitue une étape essentielle du parcours deformation équilibrée du lycéen.Afin de répondre à l’exigence de disposer de compétences attendues de niveau 3 dans cinq APSA représentatives de cinq compétences propres, elle doit compléter l’offre de la classe de seconde. Elle permet également, pour certaines d’entre elles, d’atteindre le niveau 4 de compétence attendue.

Concernant les compétences méthodologiques et sociales, l’accent sera mis surla construction de l’autonomied’apprentissage

Classe terminale

La classe terminale constitue la fin du parcours de formation du lycéen. Dans trois APSA représentatives de trois compétences propres différentes, le niveau 4 de compétence attendue est exigé et le niveau 5 peut être visé pour certaines d’entre-elles.

Concernant les compétences méthodologiques et sociales, l’accent sera mis sur la prise en charge de sa pratique physique et sur l’exercice de son autonomie.

Pour le baccalauréat, trois menus sont proposés aux élèves qui doivent se déterminer en début de classe de 1ère. Ils garderont les mêmes Activités Physiques et Sportives en 1ère et en Terminale. Pour l’année 2013-2014, voici les menus proposés aux élèves en classe de 1ère :

Acrosport3 x 500Basket
3 x 500Volley ou FootballAcrosport
HandballAcrosportEscalade

L’Epreuve d’EPS de l’enseignement commun en CCF au Baccalauréat

Le niveau 4 est considéré comme exigible pour l’enseignement commun à l’issue de la scolarité. 
Le niveau 5 correspond au niveau attendu dans le cadre des enseignements de complément et facultatif.

Chaque fiche mentionne le niveau de compétence attendu, les modalités d’organisation des épreuves, les éléments à évaluer et les repères de notation.
A partir de ces fiches, l’équipe EPS de l’établissement élabore des outils spécifiques pour réaliser la notation. 
Toute épreuve, individuelle ou collective, donne lieu à une notation individuelle. 
Pour chaque ensemble certificatif (menu), la totalité des enseignements est assurée par le même professeur. La répartition des candidats dans les différents ensembles certificatifs possibles se fait en tenant compte de leurs besoins, de leurs acquis et de leur parcours de formation.
La note finale d’EPS résulte de la moyenne des 3 épreuves. Cette note ne sera arrondie au point entier le plus proche qu’après harmonisation par la commission académique. La confidentialité des notes proposées à la commission académique, présidée par Monsieur le Recteur, est une nécessité absolue. Les candidats doivent connaître l’existence d’une phase d’harmonisation des notes d’EPS aux examens. Nous rappelons que ces notes certificatives ne correspondent pas nécessairement à celles portées sur le bulletin trimestriel des élèves, qui prennent en compte d’autres éléments relatifs aux compétences développées en EPS.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Méthodes et objectifs EPS lycée

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

12 juin 2015 - Réunion des anciens élèves

Les anciens élèves de l’Institution Ste Jeanne d’Arc se sont retrouvés vendredi 12 juin 2015 au (...)

4 juin 2013 - Blog "littérature et société" des élèves de Seconde

Un court message pour vous faire part de l’éclosion d’un blog alimenté par les élèves de Seconde (...)

17 mai 2013 - Cinq lycéens dans le vent

Depuis le mois d’octobre 2012, cinq élèves de l’institution sainte Jeanne-d’Arc, âgés de 16 à 17 (...)

Bourse des collèges 2017-2018