Les dossiers de Bourses collège sont disponibles dans Informations/Bourses pour l'année 2018-2019

Un peu d’histoire...


Le bâtiment situé dans la vieille ville et abritant le collège, la restauration, le CDI et les services administratifs, aurait été construit autour du XIIème siècle. Plusieurs communautés religieuses y ont vécu.

C’est en 1947 que succéda aux religieuses de Sainte Chrétienne d’Alsace, la Communauté de Gramond. Petite école de trois classes et un collège d’enseignement général de 16 élèves attendaient la congrégation Aveyronnaise appelée par le Père Géraud.

A Brignoles, l’implantation d’un enseignement religieux catholique provient d’une longue tradition ; des documents attestent qu’avant même la reconnaissance par Napoléon III de l’Ecole Jeanne d’Arc, un enseignement catholique devrait exister.

C’est en 1951 que l’établissement devient un internat de 8 lits.

Quelques années plus tard, sous la pression de la montée des effectifs, l’abbé Géraud décida avec la Communauté de racheter en viager la “Maison Garnier”. Un emprunt fût contracté et remboursé grâce, en partie, aux bénéfices des kermesses !

Pour faire face à l’accroissement des effectifs, (80 élèves en Maternelle et Classes Préparatoires en 1955), la salle paroissiale Jean XXIII fût restaurée et inaugurée en 1977.

En 1982, après le départ de Mère Cyprien, supérieur pendant 10 ans, la présence physique de la Communauté commença à décroître. Cette phase se termina en juin 1985 avec le départ de Soeur Francis, la Directrice.

Le passage sous contrat des unités pédagogiques, l’ouverture aux garçons de toutes les classe, la transformation de l’AEP en OGEC fût mis en place en 1982.

En 1986, l’institution compte 750 élèves, une nouvelle annexe de 10 classes est construite sur le site de San Sumian, un lycée professionnel créé, l’ensemble des classes passât sous contrat d’association.

En 1991, le lycée d’enseignement général voit le jour avec deux secondes, en 1992 trois sections de premières, en 1993 trois sections de terminale.

En 2000, l’Institution déménage à Château Brignoles, ancien hôtel restaurant situé sur la RN7 en direction de Nice, et se voit attribué une quatrième classe et une Unité Pédagogique d’Intégration “ collège “ recevant des élèves ayant un handicap intellectuel (trisomie ou autre).

En 2001, une quatrième classe de troisième vient compléter le collège et porte l’effectif total 1 010 à  élèves.

En 2003 et 2004, une troisième classe de seconde et une demi-section de classe de première porte l’effectif total à 1 061. Une Unité Pédagogique d’Intégration “lycée” rejoint l’UPI “collège”.

A terme (2005 et 2006) une deuxième demi-section de classe de première et une section de classe de terminale porterait l’effectif total à 1 100 élèves.

En 2009, la section secrétariat du BEP est abandonné ; le BAC professionnel en 3 ans voit le jour en comptabilité et Sécurité & Prévention.

Simultanément, une classe de sixième délocalisée dans les locaux de LEAP de Saint Maximin est créée. L’effectif est alors de 1 248 élèves.

2010 : Une classe de 5° délocalisée à St Maximin, une Classe d’Intégration Scolaire (CLIS) en primaire.

2011 : une 4ème délocalisée à St Maximin

2012 : une 3° délocalisée à St Maximin

2016 : une deuxième 6° s’ouvre à St Maximin

2017 : une deuxième 5° s’ouvre à St Maximin, ouverture de la 1° année de CAP « Agent de sécurité »

2018 : une deuxième 4° s’ouvre à St Maximin

2019 : une deuxième 3° s’ouvre à St Maximin

Aujourd’hui, l’effectif avoisine bientôt les 1500 élèves, et nous ne pouvons que remercier ceux qui nous ont précédé et qui ont semé.

Sans la fécondité de leur travail et de leur prière, nous ne pourrions aujourd’hui vous présenter une Institution forte et en expansion, avec un projet éducatif et pastorale audacieux et courageux.

Eduquer et Instruire sont au coeur de notre mission. L’un ne peut aller sans l’autre. Eduquer (Ex-ducere) invite à conduire l’autre d’un point A à un point B avec l’espérance d’une croissance en bien, et Instruire (Instruere) nous impose de donner à celui que l’on accompagne les bases et les repères nécessaires pour bâtir sa vie sur des fondations solides.

Je vous remercie d’avance de votre confiance dans l’Institution et les personnes qui y travaillent. Eduquer est un art qui nous impose d’être en correspondance étroite avec vous, parents, afin de mener nos enfants à une pleine stature d’homme et de femme capable de servir et d’aimer pour aujourd’hui et pour demain.

Au plaisir de vous rencontrer

Michel BRONSTUN

Chef d’établissement Coordinateur